UE-Corée

En mai 2007, l’Union européenne (UE) et la Corée du Sud ont entamé des négociations en vue d’un accord bilatéral de libre-échange. Ce dernier est entré en vigueur le 1er juillet 2011. Ils prévoient arriver à une entente d’ici la fin de 2008.

Cet accord fait partie de la stratégie post-2006 « Global Europe » de l’UE pour stimuler la compétitivité des entreprises de l’UE dans le monde en assurant un engagement plus ferme envers les politiques néolibérales de la part des partenaires commerciaux, incluant l’élargissement des droits pour les transationales européennens. En Corée, le but de l’UE est de tenter d’obtenir un traitement égal, sinon meilleur, à celui des entreprises états-uniennes. (Les demandes de l’UE envers la Corée sont plus grandes que celles des États-Unis dans les domaines de la propriété intellectuelle, des services, des politiques en matière de concurrence et de normes environnementales.)

Les mouvements sociaux des deux côtés ont fait campagne contre les conséquences potentielles de l’entente. L’une des principales préoccupations concerne le secteur agricole de la Corée, où l’on s’attend à ce que les éleveurs de porc, en particulier, souffrent d’un afflux de porc subventionné de l’UE à la suite de la signature de cette accord.

dernière mise à jour : mai 2012


Voir plus

Voir moins


    Liens

  • EU-Korea FTA SIA
    The EU-Korea FTA Trade Sustainability Impact Assessment (SIA) is intended to produce studies in order to provide a deeper understanding of the sustainability impacts of the trade and investment aspects of the Free Trade Agreement and of the mechanisms through which they might affect both the EU and Korea.