ZLÉA

Parfois comparée à un « ALÉNA sur les stéroïdes », la Zone de libre-échange des Amériques (ZLÉA) était une tentative d’étendre l’ALÉNA à 34 pays dans l’hémisphère occidental (sans Cuba)

Du Canada à l’Argentine, la ZLÉA a suscité l’opposition musclée des mouvements sociaux, des syndicats, des ONG et des communautés qui se mobilisent contre les politques néolibérales dont la ZLÉA fait la promotion.

Plusieurs gouvernements — dont l’Argentine, le Brésil et le Vénézuela — sont devenus de plus en plus critques du programme des États-Unis dans les négociations de la ZLÉA.

Finalement, lors du Troisième Sommet des Amériques à Mar del Plata (Argentine) au début novembre 2005, la ZLÉA a été laissée pour morte après que les États-Unis eurent échoué à vaincre l’opposition farouche du Vénézuela et des pays du Mercosur.

Depuis, le programme de la ZLÉA est resté lettre morte, même s’il y a eu une tentative de relancer l’initiative en septembre 2008, renommée « Voie vers la prospérité dans les Amériques », avec l’appui de plusieurs pays sud-américains.

La défaite de la ZLÉA est à la base des motivations des États-Unis d’augmenter la pression pour l’adoption de l’Accord sous-régional de libre-échange pour l’Amérique centrale (CAFTA) et les différents accords bilatéraux de libre-échange et d’investissements de vaste portée avec plusieurs pays de la région.

dernière mise à jour : mai 2012


Voir plus

Voir moins


    Liens

  • ALCA Abajo
    Sitio del Encuentro Hermisférico de Lucha contra el ALCA
  • Anti Cumbre de las Américas
    Contra la Cumbre de las Américas y la presencia de Bush en Argentina, hay anunciados paros, piquetes, actividades y marchas de repudio en todo el país.
  • FTAA
    Free Trade Area of the Americas official website (in Spanish, Portuguese, French and English)
  • Hemispheric Campaign Against the FTAA