Corée

Le gouvernement de la Corée du Sud a conclu ou négocie de nombreux accords de libre-échange et d’investissement. Les mouvements sociaux coréens se sont mobilisés contre ces derniers depuis que l’accord de libre-échange (ALE) Corée-Chili a été proposé.

À ce jour, la Corée du Sud a signé des ententes avec le Chili (2004), l’Association européenne de libre-échange (AELE, 2004), Singapour (2005), l’Association des pays du Sud-Est asiatique (ASEAN, 2007), les États-Unis (2007, ratifiée en 2011), le Pérou (2011) et la Turquie (2012). Des pourparlers sont en cours avec et le Canada, la Chine, le Mexique, l’Inde, l’Union européenne et, techniquement parlant, le Japon. Les négociations avec la Colombie sont au point mort en raison de sa demande de bénéficier de meilleures conditions pour ses exportations de fruits et de fleurs, que celles offertes par la Corée au Chili et au Pérou. Séoul cherche aussi à ouvrir des négociations avec le Mercosur, la Malaisie, la Turquie, le Pérou, et possiblement Israël.

dernière mise à jour : mai 2012


Voir plus

Voir moins