Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a signé un important accord de libre-échange avec l’Union européenne en 1999. Cet accord a non seulement eu des conséquences à long terme sur l’Afrique du Sud, mais il a aussi préparé le terrain à une campagne plus intense de l’Union européenne (et de l’AELE) pour amener les nations africaines à adhérer à des politiques plus profondes de libéralisation du commerce et de l’investissement dans les décennies suivantes, spécialement grâce au processus de négociation de l’Accord de partenariat économique EU-ACP.

L’Afrique du Sud est membre de l’Union douanière de l’Afrique australe (SACU), qui négocie un accord de libre-échange avec les États-Unis depuis plusieurs années. En 2006, la SACU a signé un accord de libre-échange avec le Mercosur, et en 2007 elle a conclu une entente avec l’AELE.

Individuellement, l’Afrique du Sud a déjà un accord de libre-échange avec la Communauté pour le développement de l’Afrique australe (SADC). Le pays a aussi des accords préférentiels avec le Malawi, le Zimbabwe and la Croatie, ainsi qu’un accord commercial non réciproque avec le Mozambique. Elle envisage acuellement d’autres ententes bilatérales avec le Kenya, le Nigeria, la Chine, le Japon, Singapour, la Corée du Sud et l’Inde. À la fin 2011, le pays a rejeté une proposition d’ALE de la Turquie, prétendant que cela entraînerait une compétition féroce qui menacerait ses objectifs en matière de développement industriel et d’emplois.

L’Afrique du Sud fait aussi partie du triangle de l’IBSA (Inde-Brésil-Afrique du Sud), qui espère mettre de l’avant un accord de libre-échange trilatéral Sud-Sud.

dernière mise à jour : mai 2012


Voir plus

Voir moins