Uruguay

L’Uruguay a un gouvernement minimalement progressiste qui est entré au pouvoir sur la base de sa critique du néolibéralisme. Toutefois, une frange de l’actuelle administration du Frente Amplio a penché en faveur de la signature d’accords économiques de type accord de libre-échange (ALE). Il y a une discorde continuelle au sein du gouvernement concernant un possible ALE avec les États-Unis (ÉU).

L’Uruguay fait partie du Mercosur, qui interdit à ses membres de signer des accords bilatéraux de libre-échange, et la position de l’Uruguay a été la source d’importantes tensions avec le Mercosur, menaçant de temps à autre d’entraîner sa dissolution.

Un intense débat a eu lieu au sein même du gouvernement. Jusqu’à maintenant, la faction opposée aux ALE a gagné.

Néanmois, l’Uruguay a signé un accord-cadre sur le commerce et l’investissement avec les ÉU en janvier 2007. Nombre d’observateurs considèrent cet accord comme un premier pas vers la signature d’un ALE.

Depuis que José « Pepe » Mujica (aussi avec Frente Amplio) a été élu président en mars 2010, une nouvelle ère s’est ouverte dans la politique étrangère de l’Uruguay, et les négociations d’un ALE avec les ÉU ont pris fin.

dernière mise à jour : mai 2012


Voir plus

Voir moins