Chine-UE

Depuis 2012, la Chine fait pression pour que l’Union européenne accepte de s’engager dans des négociations d’un accord bilatéral de libre-échange. La Chine est absente des pourparlers comerciaux trans-pacifique (TPP) et trans-atlantique (TTIP), et veut entrer dans une pacte d’une envergure similaire afin d’éviter des pertes de parts de marché ou d’avoir à suivre de nouvelles normes "globales" décidées par d’autres. Les entreprises européennes, pour leur part, veulent plus d’accès au marché chinois et une situation plus équitable par rapport aux entreprises nationales, en particulier les entreprises publiques.

En mars 2014, Bruxelles a convenu de consider un accord commercial plus large une fois qu’un traité d’investissement UE-Chine est conclu. Les négociations de ce traité ont commencé quelques mois auparavant, en novembre 2013. Ce TBI remplacerait les 26 TBI existants que la Chine a signé au fil des ans avec différents États membres de l’UE.

L’UE est grand plus grand partenaire commercial de la Chine, alors que la Chine est le deuxième marchés d’exportation de l’UE.

juillet 2014


Voir plus

Voir moins