Accord entre la Corée du Sud et l’Amérique centrale sur leur ALE

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 62.6 kb
South Korea will phase out tariffs on Central America-produced bananas

Yonhap | 17 novembre 2016

Accord entre la Corée du Sud et l’Amérique centrale sur leur ALE

La Corée du Sud et six pays d’Amérique centrale sont convenus ce jeudi des modalités de leur prochain accord de libre-échange (ALE), a fait savoir le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Énergie.

La Corée du Sud et le Nicaragua, le Salvador, le Honduras, le Costa Rica, le Panama et le Guatemala sont convenus d’éliminer les frais de douane sur environ 95% des produits de chaque pays dans les dix ans suivant la mise en œuvre du pacte, a indiqué le ministère.

Les négociations avaient débuté en juin 2015. Les pays parapheront officiellement l’accord au premier semestre 2017. L’ALE devra ensuite être approuvé par les Parlements de chaque pays avant qu’il ne puisse entrer en vigueur.

Le ministère a souligné qu’il s’agit du premier ALE signé par la région de l’Amérique centrale avec un pays asiatique. «L’ALE permettra aux entreprises sud-coréennes d’avoir un avantage compétitif dans la région de l’Amérique centrale», a déclaré le vice-ministre du Commerce Kim Hak-do. «Il pourra aussi servir de tête de pont pour accéder aux pays d’Amérique du Sud et d’Amérique du Nord.»

Le Costa Rica éliminera immédiatement les 1% de droits de douane qu’il impose aux véhicules sud-coréens et le Honduras fera fi des 5% qu’il applique aux véhicules sud-coréens, dans les huit prochaines années. Les pays d’Amérique centrale ouvriront graduellement leurs marchés aux produits cosmétiques, pharmaceutiques et aux appareils électroménagers sud-coréens, a précisé le ministère.

La Corée du Sud éliminera elle les frais de douane sur le café, le sucre, les bananes, les ananas et les mangues en provenance d’Amérique centrale, soit immédiatement, soit dans les sept prochaines années.

Cet ALE permettra aussi aux entreprises sud-coréennes d’accéder aux marchés publics de la région.

Le volume des échanges commerciaux entre la Corée du Sud et les six nations s’est élevé l’année dernière à 4 milliards de dollars, soit 0,4% des échanges commerciaux de la Corée du Sud.

La Corée du Sud a signé des ALE avec les États-Unis, l’Union européenne, le Chili, le Pérou et la Colombie, entre autres.

source: Yonhap