bilaterals.org maintenant en espagnol et en français

All the versions of this article: [English] [Español] [français]

bilaterals.org maintenant en espagnol et en français

15 décembre 2006

À partir d’aujourd’hui, le site internet bilaterals.org est disponible en espagnol et en français, en plus de l’édition originale anglaise. Cette nouvelle interface multilingue a pour but d’élargir l’accès à l’information de façon à renforcer les mouvements populaires de résistance aux accords de libre-échange (ALE).

Lorsque bilaterals.org a été lancé en 2004, il était difficile d’imaginer ce que ce site deviendrait. Parti de rien, il contient aujourd’hui 6300 articles qui sont lus par 600 visiteurs par jour. Quelque 500 personnes se sont enregistrées pour publier du matériel sur le site, alors que 1500 abonnés reçoivent le bulletin d’information hebdomaire "bilaterals.org weekly" à travers sa liste de diffusion électronique.

Aujourd’hui, les accords de libre-échange sont d’une importance vitale pour les gourvernements du Nord et sont utilisés comme l’un des principaux outils de domination sur les pays du Sud.

À ce titre, l’incapacité des États-Unis d’imposer sa Zone de libre-échange des Amériques aux mouvements sociaux et aux divers gouvernements de la région, combinée à l’échec récent de la Ronde de négociations de Doha de l’Organisation mondiale du commerce, ont précipité les accords de libre-échange au premier plan de la lutte pour définir les règles du commerce mondial dans l’intérêt du Nord. De puissants gouvernements ont l’air de croire qu’en forçant la signature d’accords bilatéraux de libre-échange, ils pourront vaincre toute résistance, affaiblir les alliances et exploiter les contradictions qui existent dans chaque région.

Néanmoins, la réponse des peuples n’a pas tardé à se faire entendre. Partout, les mouvements sociaux se mobilisent pour résister et rejeter les accords de libre-échange. Les exemples de l’Équateur et du Costa Rica — où les mobilisations ont eu un puissant impact et se sont respectivement traduites par le rejet et le blocage des accords de libre-échange entre leur gouvernement et les États-Unis — sont des illustrations frappantes de cette résistance. En ce moment, les soulèvements et mobilisations sociales pour vaincre les accords de libre-échange se multiplient dans plusieurs endroits comme la Corée (contre l’ALE avec les États-Unis), les pays d’Afrique de l’Ouest (contre l’accord de partenariat économique de leur région avec l’Union européenne), la Thaïlande (contre des accords avec le Japon et les États-Unis), les Philippines (contre l’accord de partenariat économique Japon-Philippines) et la Malaisie (contre l’ALE avec les Éats-Unis). Même certains groupes aux États-Unis et en Europe se mobilisent.

En juillet dernier, FTA Watch, en collaboration avec bilaterals.org et d’autres groupes, a convoqué une rencontre afin de partager les stratégies de lutte contre les accords de libré-échange mises en oeuvre à travers le monde. Parmi les propositions qui sont ressorties de ces échanges, l’idée de lancé une version française et espagnole de bilaterals.org est née. (Voir http://www.bilaterals.org/article.php3?id_article=5727 pour plus d’information sur cette nouvelle phase du site.) Après quelques mois de travail, ces deux nouvelles versions sont prêtes. Les trois versions en trois langues différentes sont identiques (elles contiennent les mêmes articles), mais la plateforme et l’information de base sont maintenant multilingues afin de les rendre plus accessibles. Évidemment, le site continuera à se développer à partir des suggestions et de l’apport des gens.

Il est important de réitérer que bilaterals.org est un site collectif de publication libre. Tout le monde peut facilement s’inscrire comme collaborateur et y publier des articles et des documents. Les versions française et espagnole devraient ainsi faciliter la participation pour plus de personnes. Vous êtes libres de mettre en ligne tout matériel que vous jugez important de partager. Si vous désirez aller plus loin et gérer une section du site ou aider à reviser les textes de base, vous êtes le bienvenu.

Nous espérons que les versions française et espagnole de bilaterals.org permettrons davantage le partage d’information de façon à renforcer les luttes de nos mouvements, à apprendre des expériences de chacun dans différentes régions et à aider à construire des alliances plus solides.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou suggestion.

l’équipe de bilaterals.org
admin@bilaterals.org
http://www.bilaterals.org

keywords:

source: