Cette nuit en Asie : Obama pousse au libre-échange

Les Echos | 19/11/2012

Cette nuit en Asie : Obama pousse au libre-échange

Par Gabriel Gresillon

En Asie du Sud-Est, Obama pousse le libre-échange

Barack Obama est arrivé, hier soir, en Thaïlande pour une visite de quelques heures et devrait s’envoler, ce midi, pour Rangoun (Birmanie). Il sera tard ce soir à Phnom-Penh au Cambodge pour assister à un sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). Si cette visite express doit permettre aux Etats-Unis de réaffirmer leur intérêt pour une Asie du Sud-Est de plus en plus soumise à l’influence de la Chine et de célébrer l’ouverture politique de la Birmanie, elle doit aussi être l’occasion de discuter de la mise en place dans la zone pacifique d’un nouveau grand accord de libre-échange, associant plusieurs économies d’Asie aux Etats-Unis et à d’autres nations du continent américain. Hier soir, la Premier ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra a annoncé au président américain que son pays allait participer aux négociations commerciales en vue de la mise en place de cet accord baptisé « TPP » ou « Trans-Pacific Partnership ». Pour l’instant la Thaïlande ne bénéficie d’aucun accord de libre échange avec les Etats-Unis dont elle pourtant l’un des grands partenaires commerciaux. L’an dernier, les échanges bilatéraux entre les deux nations ont atteint 35 milliards de dollars. Plusieurs grands groupes du pays redoutent toutefois une ouverture trop rapide de leurs marchés et ont pour l’instant refusé de soutenir le projet d’adhésion au TPP, défendu par le gouvernement.

keywords:
source: Les Echos