ChAFTA - Opposition et gouvernement ont trouvé un accord sur le traité sino-australien

All the versions of this article: [English] [English]

JPEG - 77.2 kb

Le Petit Journal | 21 octobre 2015

ChAFTA - Opposition et gouvernement ont trouvé un accord sur le traité sino-australien

Thibaut Déléaz

L’opposition travailliste a trouvé un accord avec le gouvernement sur le China-Australia Free Trade Agreement, après des concessions du Ministre du Commerce sur la régulation de l’immigration créée par ce traité, ouvrant la perspective d’une ratification par le Parlement.

Le China-Australia Free Trade Agreement (ChAFTA) fait son chemin du côté australien. L’opposition travailliste est parvenue à un accord avec le gouvernement cette nuit, afin de faire ratifier ce traité bilatéral dont les négociations ont commencé il y a déjà dix ans.

Le ChAFTA est un traité bilatéral de libre-échange entre l’Australie et la Chine. Les négociations ont commencé en 2005 et sont terminées en novembre 2014, avant que la traité ne soit signé le 17 juin 2015 par Tony Abbott (Premier Ministre australien à l’époque) et Xi Jinping (Président chinois). Il attend donc maintenant d’être ratifié par les deux pays signataires.

Des concessions sur 3 points majeurs

Pour parvenir à un accord face à Penny Wong (en charge du commerce dans l’opposition travailliste), le Ministre du Commerce Andrew Robb et le gouvernement ont du accepter de faire des concessions sur trois points majeurs, qui portent sur la régulation de l’immigration générée par le traité.

Comme le réclamaient les travaillistes, le gouvernement fera des études de l’impact de tous les points de l’accord sur le marché du travail dans le pays. D’autre part, le visa 457 (visa travail) sera soumis à de nouvelles conditions, notamment sur le délai pour trouver un sponsor.

Les travaillistes réclamaient également l’augmentation du prix du visa 457, de 54 000 dollars à 57 000 dollars par an. Le gouvernement n’a pas cédé sur ce point mais à proposé en échange que les salaires de ceux qui viennent en Australie dans le cadre du ChAFTA soient indexés sur ceux en vigueur sur le marché du travail australien pour leur profession.

Un tiers des exportations australiennes vont en Chine

Le ChAFTA représente une importante opportunité pour le commerce sino-australien. Selon le département australien des Affaires Etrangères et du Commerce, les exportations vers la Chine représentaient en 2014 environ un tiers des exportations australiennes, biens et services confondus.

Le traité doit maintenant terminer son parcours législatif du côté australien. Si tout se déroule bien, il devrait être adopté définitivement d’ici la fin de l’année.