COMESA : la création d’une zone de libre-échange tripartite en bonne voie

JPEG - 33.3 kb

China.org.cn | 11 juillet 2017

COMESA : la création d’une zone de libre-échange tripartite en bonne voie

Le marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), plus grande union commerciale du continent, a déclaré mardi que la création d’une zone de libre-échange tripartite avait pris un nouvel élan avec la signature de l’accord sur son établissement par de nouveaux pays.

Le COMESA a indiqué que la décision prise par l’Afrique du Sud de signer cet accord la semaine dernière avait insufflé un nouvel élan à la mise en œuvre de l’accord de libre-échange tripartite, rappelant que le nombre total des pays signataires s’élevait à présent à 19, selon un communiqué publié par le secrétariat du COMESA.

Trois groupes régionaux, à savoir le COMESA, la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) et la Communauté de développement d’Afrique australe (CDAA) ont lancé en juin 2015 en Egypte un projet destiné à créer une zone de libre-échange tripartite.

Ces trois unions commerciales ont fixé un délai de douze mois en vue d’achever les négociations sur les droits de douane et d’autres questions. Ce délai n’a toutefois pas été respecté et les trois groupes ont été contraints en octobre dernier de le prolonger jusqu’en avril 2017, sans plus de succès.

Francis Mangeni, directeur du commerce et des droits de douane du COMESA, a déclaré que de grands progrès avaient été accomplis dans la création de la zone de libre-échange tripartite, car les pays concernés sont parvenus à des consensus dans trois domaines, à savoir les règles d’origine, les recours commerciaux et le règlement des différends.

Il a indiqué que la mise au point finale et l’adoption des clauses concernant ces trois domaines au cours d’une réunion ministérielle tenue la semaine dernière en Ouganda avait marqué une étape importante dans les négociations tripartites, car le dernier obstacle entravant la signature et la ratification de l’accord avait été levé.

Il a ajouté que les ministres des trois unions commerciales avaient décidé d’achever les négociations sur les questions restantes, notamment les droits de douane et la ratification de l’accord, d’ici au 30 octobre 2017.

keywords:
source: China.org.cn