L’Afrique du Sud a signé l’Accord sur la Zlec

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 48.4 kb

APA | 4 juillet 2018

L’Afrique du Sud a signé l’Accord sur la Zlec

L’Afrique du Sud a signé l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale (Zlec), en marge du 31ème sommet de l’Union africaine tenu les 1 et 2 juillet 2018 à Nouakchott (Mauritanie), a annoncé mercredi à Pretoria la présidence de la République.

Cité par un communiqué de presse, le président Cyril Ramaphosa a déclaré que l’Accord est une étape importante vers la participation de l’Afrique du Sud à un marché de plus d’un milliard de personnes et créera des opportunités et des avantages pour le pays, permettant ainsi aux entreprises locales d’exporter des biens et des services à travers le continent.

« Il contribuera à la croissance et à la diversification de notre économie, créant ainsi des emplois et réduisant les inégalités et le chômage », a déclaré Ramaphosa.

Le président a signé l’accord lors du sommet de l’UA qui s’est tenu les 1er et 2 juillet 2018 en Mauritanie sous le thème « Gagner la lutte contre la corruption : une voie durable vers la transformation de l’Afrique. »

A ce jour, l’accord a été ratifié par six pays, à savoir le Tchad, l’eSwatini, le Ghana, le Kénya, le Rwanda et le Niger.

La ZLEC, dévoilée pour la première fois à Kigali (Rwanda) en janvier 2018, vise à créer un marché unique continental pour les biens et les services, avec la libre circulation des hommes d’affaires et des investissements, et à accélérer l’établissement d’une union douanière.

keywords:
source: APA