L’Argentine veut conclure un accord de libre-échange avec le Maroc (MAE argentin)

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 61 kb

Maghreb Emergent | 30 mars 2018

L’Argentine veut conclure un accord de libre-échange avec le Maroc (MAE argentin)

(Xinhua) L’Argentine veut conclure un accord de libre-échange avec le Maroc pour renforcer les relations commerciales entre les deux pays, a affirmé vendredi à Rabat, le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue d’une entrevue avec la secrétaire d’État marocaine chargée de la Pêche maritime, Mbarka Bouaida, le responsable argentin a mis en avant "les potentialités très importantes" du Maroc dans le domaine de la pêche maritime, soulignant la nécessité de renforcer la coopération dans ce secteur.

Il a appelé à approfondir le partenariat économique entre les deux pays, notamment au niveau de l’agriculture, un domaine auquel l’Argentine accorde un intérêt particulier.
Il a, ainsi, plaidé pour l’échange d’expériences entre les deux pays en matière d’utilisation, de gestion et de distribution des ressources hydriques et des besoins énergétiques dans le secteur agricole.

De son côté, Mme Bouaida a souligné que les deux pays entretiennent de très bonnes relations sur le plan politique et économique, ajoutant que leurs échanges commerciaux sont basés principalement sur l’agriculture et les phosphates.

Dans ce sens, elle a insisté sur le renforcement de la coopération économique, non pas uniquement sur le plan bilatéral mais aussi régional, relevant que ce partenariat entre l’Argentine, pays très important en Amérique du Sud et membre du Mercosur (Marché commun d’Amérique du Sud), et le Maroc, membre de l’Union africaine (UA), peut constituer une plateforme idéale pour développer une coopération économique forte entre les deux continents.

Les aspects des relations bilatérales et de la coopération technologique, industrielle et culturelle sont également au menu des discussions du ministre argentin avec les responsables gouvernementaux et parlementaires marocains.

keywords: