L’Égypte veut une zone de libre-échange avec l’Union douanière

Ria Novosti | mercredi 26 mars 2014

L’Égypte veut une zone de libre-échange avec l’Union douanière

La mise en place d’une zone de libre-échange entre l’Égypte et l’Union douanière (Russie, Biélorussie, Kazakhstan) a été évoquée lors d’une réunion de la commission russo-égyptienne pour la coopération commerciale, économique et scientifique.

Selon le ministre russe de l’Agriculture Nikolaï Fedorov, la réunion a abouti à la décision "d’élargir les investissements réciproques et de reprendre les travaux visant soit à concevoir un accord de libre-échange avec l’Union douanière, soit à créer une zone douanière spéciale pour les investissements russes".

Le ministre a rappelé que le président russe avait auparavant fixé pour objectif de doubler les échanges économiques et commerciaux entre la Russie et l’Egypte au cours des deux à trois prochaines années.

Le ministre égyptien du Commerce, de l’Industrie et des Investissements Mounir Fakhri Abdel Nour a pour sa part indiqué que les échanges entre les deux pays s’élevaient à 3 milliards de dollars.

"Ce n’est pas un chiffre qui nous satisfait", a constaté M. Abdel Nour, ajoutant que la Russie désirait augmenter ses exportations de blé vers l’Egypte et que cette dernière envisageait, quant à elle, d’élargir ses exportations de légumes et de fruits.

Les parties ont également convenu de resserrer leurs liens industriels, notamment de lancer la construction conjointe de matériel agricole et de créer des coentreprises dans la pétrochimie, la production de meubles, la construction de la cinquième et la sixième lignes du métro cairote, ainsi que dans la production d’énergie, dont l’énergie renouvelable.

keywords:
source: Ria Novosti