L’UE et le Mexique accélèrent leurs négociations commerciales

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 182.7 kb

La Tribune | 1 février 2017

L’UE et le Mexique accélèrent leurs négociations commerciales

Bruxelles et Mexico veulent accélérer leurs négociations en vue d’un accord de libre-échange. Une réponse à Donald Trump et à ses pressions sur le Mexique.

Le Mexique et l’Union européenne (UE) réagissent à la pression de Donald Trump. Mexico et Bruxelles ont fait part de leur volonté d’accélérer la conclusion de leur accord de libre-échange. Deux séances de négociations sur ce sujet se tiendront avant l’été, a affirmé la Commission européenne.

53 milliards d’euros d’échanges commerciaux

La commissaire en charge du Commerce, Cecilia Malmström, se rendra à Mexico pour des pourparlers avec son homologue, le ministre mexicain du Commerce Ildefonso Guajardo. Dans un communiqué commun, les deux responsables « observent avec inquiétude la montée des mesures protectionnistes dans le monde » et ajoutent « qu’il est temps que nous soutenions ensemble l’idée d’une coopération globale ». Selon la Commission européenne, les échanges commerciaux entre l’UE et le Mexique ont atteint 53 milliards d’euros en 2016 et ont doublé depuis 2000.

Donald Trump à l’offensive

Donald Trump a lancé dès la semaine dernière une offensive contre le Mexique en menaçant ce pays de mesures protectionnistes s’il refusait de financer le « mur » qu’il entend construire à la frontière mexicano-étasunienne. De plus, le nouveau président des Etats-Unis a menacé de renégocier le traité de libre-échange nord-américain et a également menacé les entreprises, notamment automobiles, qui étaient tentées d’investir au Mexique.

keywords:
source: La Tribune