La confédération paysanne du Cantal contre les accords franco-chinois

JPEG - 39 ko

Totem | 12 janvier 2018

La confédération paysanne du Cantal contre les accords franco-chinois

Cette semaine, avec la visite du président de la République en Chine, la France et la Chine ont signé un accord prévoyant l’ouverture de l’accès de la viande bovine au marché chinois et la fin de l’embargo imposé par Pékin depuis 2001.

Selon le syndicat cantalien, la France doit être protégée du libre-échange. Il s’est déjà prononcé contre les accords du TAFTA entre les Etats-Unis et l’Europen, et ceux du CETA entre l’Union Européenne et le Canada.

Le porte-parole de la confédération paysanne du Cantal est plutôt septique face à un tel accord franco-chinois.

MP3 - 1.5 Mo
Stéphane Malroux

source: Totem