La Corée du Sud a conclu des ALE avec un total de 52 pays

PNG - 269.8 ko

Rapide Info | 10 septembre 2017

La Corée du Sud a conclu des ALE avec un total de 52 pays

Les présidents sud-coréen et russe se sont entretenus mercredi à Vladivostok. Au cours de ce sommet, Moon Jae-in et Vladimir Poutine ont convenu de conclure un accord de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique (EAEU). L’occasion pour les sud-Coréens de faire le point sur les traités commerciaux que leur pays a signés ou est en train de négocier.

Le Chili est le premier Etat avec lequel le pays du Matin clair a passé un accord commercial. C’était en 2004. En 2015, il a signé un pacte bilatéral avec plusieurs nations comme la Chine, le Vietnam et la Nouvelle-Zélande pour continuer d’élargir son « territoire économique ». Cela porte à 52 le nombre des nations avec lesquelles Séoul a conclu un ALE. Cette année, il en a paraphé d’autres avec cinq pays d’Amérique centrale : le Costa Rica, le Salvador, le Nicaragua, le Honduras et le Panama.

Le gouvernement sud-coréen a aussi commencé à réactualiser les traités entrés en vigueur il y a longtemps. C’est le cas de ceux signés avec l’Asean et le Chili, sans oublier l’accord de partenariat économique global (CEPA) conclu avec l’Inde.

Et depuis 2016, il cherche à conclure un ALE multilatéral. Des négociations sont en cours vers le partenariat économique régional (RCEP), qui est un projet d’accord de libre-échange entre 16 pays autour de l’océan Pacifique. Idem pour un traité à trois avec la Chine et le Japon et celui avec le Mercosur qui regroupe cinq pays d’Amérique du Sud.

Mots-clés:
source: Rapide Info