La Jordanie suspend son accord de libre-échange avec la Turquie

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

JPEG - 70.9 ko

Red’action | 12 mars 2018

La Jordanie suspend son accord de libre-échange avec la Turquie

La Jordanie a décidé de suspendre l’accord sur une recommandation du ministre de l’Industrie et du Commerce, Yarub Qudah, en vue de soutenir les industries locales et le secteur agricole afin de renforcer leur compétitivité.

La décision du cabinet vise à réduire tout autre impact négatif sur le secteur industriel en Jordanie face à la concurrence avec les produits turcs soutenus logiquement par le gouvernement turc.

Cette décision fait partie des efforts déployés par Amman pour examiner tous les accords de libre-échange et étudier leurs avantages pour fructifier l’économie du pays.

Les autorités ont ajouté que l’accord, entré en vigueur en 2011, n’a pas atteint les résultats fixés car la balance commerciale a fortement augmenté en faveur de la Turquie. En contre-partie, les investissements turcs n’ont pas augmenté de manière significative en Jordanie comme stipulé dans l’accord d’où la décision de revoir les modalités de l’accord.

Les représentants du secteur industriel en Jordanie se sont plaints à plusieurs reprises de l’accord et ont appelé à le réviser. D’autres sociétés ont aussi appelé à de nouvelles mesures à la place de l’accord.

source: Red’action