La Tunisie appelée à geler l’accord de libre échange avec la Turquie

JPEG - 54.8 kb

Kapitalis | 18 septembre 2017

La Tunisie appelée à geler l’accord de libre échange avec la Turquie

L’Organisation tunisienne d’orientation du consommateur (Otoc) a appelé le gouvernement tunisien à geler l’accord de libre échange avec la Turquie.

Dans un communiqué publié hier, dimanche 17 septembre 2017, l’Otoc a appelé le gouvernement à mettre en place un nouvel accord commercial avec la Turquie et à protéger les secteurs de l’agriculture et des services, annonçant, par la même occasion, qu’elle va lancer une campagne de promotion des produits tunisiens et de boycottage des produits turcs.

L’Otoc a, par ailleurs, indiqué qu’à cause de cet accord, 250.000 postes de travail ont été détruits entre 2005, date de son entrée en vigueur, et 2015 dans les secteurs industriels, dont 58% dans les textiles et habillement.

La Turquie est, par ailleurs, le second plus important déficit commercial de la Tunisie, après la Chine. Et une grande partie des produits de contrebande ou contrefaits entrés et distribués illégalement en Tunisie sont en provenance de ce pays.

keywords:
source: Kapitalis