Le président uruguayen rejette la possibilité de négocier un accord de libre-échange avec les Etats-Unis

JPEG - 55.7 kb
Pepe Mujica doit rencontrer le président américain Barack Obama en mai.

Xinhua 22.04.2014

Le président uruguayen rejette la possibilité de négocier un accord de libre-échange avec les Etats-Unis

Le président de l’Uruguay Jose Mujica a rejeté lundi la possibilité de négocier un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

Ce n’est pas le temps de négocier un accord avec les Etats-Unis, alors que le Marché commun du Sud (Mercosur), un bloc commercial auquel l’Uruguay appartient, est "sur le point de" signer un accord commercial avec l’Union européenne, a déclaré à la presse M. Mujica, qui doit rencontrer le président américain Barack Obama en mai.

Tout accord commercial devrait être conclu avec prudence, a noté M. Mujica, ajoutant que l’entrée d’agrumes uruguayennes sur le marché américain, qui a été autorisée il y a quelques semaines à peine, "a pris 18 ans".

Notant que l’Uruguay a déjà un accord cadre de commerce et d’investissement (TIFA) avec les Etats-Unis, "qui a beaucoup de lignes à respecter", M. Mujica a indiqué que "depuis des années, nous avons préféré travailler sur une seule ligne à la fois, sur des choses concrètes, et pas seulement écrire des documents".

Les remarques de M. Mujica faisaient suite à une suggestion du dirigeant du parti Colorado (opposition), Pedro Bordaberry, que le président propose un accord de libre-échange avec les Etats-Unis lors de sa réunion avec M. Obama le 12 mai, pour que "nous puissions embarquer à bord du train de la réussite".

L’Uruguay et les Etats-Unis ont signé le TIFA en 2007, après que le président Tabare Vazquez, le premier chef d’Etat de la coalition du Front large (partis de gauche), a rejeté la proposition de Washington pour un accord de libre-échange.

M. Mujica, 78 ans, terminera son mandat présidentiel en mars 2015.

keywords:
source: Xinhua