Vers un accord politique Europe-Japon sur le libre-échange - UE

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 27.9 kb

Boursorama | 4 juillet 2017

Vers un accord politique Europe-Japon sur le libre-échange - UE

par Alastair Macdonald et Robin Emmott

(Reuters) L’Union européenne et le Japon devraient annoncer jeudi la conclusion d’un accord politique sur un futur pacte de libre-échange européo-japonais.

Confirmant mardi que le Premier ministre japonais Shinzo Abe rencontrerait les dirigeants des institutions européennes à Bruxelles à la veille du sommet du G20 à Hambourg, le Conseil européen a déclaré : "Les dirigeants devraient annoncer un accord politique sur l’accord de libre-échange UE-Japon".

Un tel "accord politique" est loin d’être un accord définitif censé aplanir tous les différends commerciaux entre deux des plus grandes économies mondiales, mais face à la poussée protectionniste exercée par Donald Trump, les deux parties aspirent à montrer qu’elles restent attachées à la levée des barrières commerciales.

"Il est important pour nous de défendre les couleurs du libre-échange, en réponse aux poussées protectionnistes à travers le monde, en concluant rapidement l’accord de libre-échange avec l’Europe", a déclaré mardi Shinzo Abe concernant les négociations avec l’UE.

"Cet accord est également important pour notre stratégie de croissance. Nous négocierons avec toute notre énergie jusqu’au bout pour parvenir au meilleur accord possible pour le Japon", a-t-il ajouté.

Shinzo Abe verra jeudi le président du Conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, était au Japon durant le week-end et s’est déclarée après ses entretiens "tout à fait confiante" dans le fait qu’un large accord pourrait être annoncé jeudi.

Shinzo Abe, Donald Tusk et Jean-Claude Juncker se rendront à Hambourg vendredi pour le sommet du G20. L’hôte de la réunion, la chancelière allemande Angela Merkel, devrait se faire la porte-parole de l’anti-protectionnisme professé par Donald Trump. Celui-ci a retiré les Etats-Unis du Partenariat trans-pacifique (TPP) avec le Japon et dix autres pays. Depuis son accession à la Maison blanche, les négociations sur un Partenariat transatlantique (TTIP) sont dans les limbes.

keywords:
source: Boursorama