Nouvelles zones de libre-échange sur les nouvelles Routes de la soie

JPEG - 170.3 kb

China.org.cn | 12 May 2017

Nouvelles zones de libre-échange sur les nouvelles Routes de la soie

Cette année, la Chine va continuer à promouvoir les négociations sur des accords de libre-échange avec plus de 20 économies le long des nouvelles Routes de la soie, après avoir scellé onze accords de ce type dans la région.

Au cours du Forum des nouvelles Routes de la soie pour la coopération internationale, qui se déroulera ce week-end à Beijing, elle signera un accord de libre-échange avec la Géorgie et lancera une étude de faisabilité avec la Mongolie, a indiqué le ministre adjoint du Commerce, Qian Keming, lors d’une conférence de presse.

Cette année, le pays explorera aussi les études de faisabilité sur des zones de libre-échange avec le Népal, le Bangladesh et la Moldavie.

La Chine a lancé des négociations avec les gouvernements de Singapour et du Pakistan pour améliorer les accords de libre-échange existants. Elle a par ailleurs complété le quatrième cycle de discussions sur la réduction des tarifs douaniers avec l’Inde, le Sri Lanka, le Bangladesh et le Laos.

« Le protocole renforcé de l’accord de libre-échange entre la Chine et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) est en œuvre depuis le mois de juillet. La Chine soutient activement les négociations sur le Partenariat économique régional global (RCEP) et sur les accords de libre-échange avec Israël, les Maldives, le Sri Lanka et le Conseil de coopération du Golfe », a indiqué Qian Keming.

Le RCEP (pour Regional Comprehensive Economic Partnership) est un accord régional de libre-échange entre seize économies, dont l’Australie, l’Inde et l’ASEAN.

La valeur du commerce chinois avec les pays et régions le long des nouvelles Routes de la soie a dépassé les 20 000 milliards de yuans (2700 milliards d’euros) entre 2014 et 2016.

Selon les chiffres du ministère chinois du Commerce (MOFCOM), les entreprises chinoises ont réalisé entre 2014 et 2016 pour 50 milliards de dollars (46 milliards d’euros) d’investissements directs étrangers dans les secteurs non-financiers et signé des contrats d’une valeur de 304,9 milliards de dollars dans les pays le long des nouvelles Routes de la soie.

« Nous allons continuer à assouplir l’accès au marché pour les investissements étrangers et bâtir un environnement commercial de niveau international pour attirer les investissements depuis ces zones », a déclaré Zhang Xingfu, le directeur général adjoint du Département du commerce international et des affaires économiques du MOFCOM.

Liu Hualong, le PDG de China Railway Rolling Stock (le premier fabricant de véhicules ferroviaires de Chine), a déclaré que ses unités de production en Turquie livreraient le premier lot de voitures de métro à Istanbul au deuxième semestre de cette année.

Selon lui, « les projets d’infrastructures et la coopération capacitaire internationale vont stimuler la croissance de l’économie et l’emploi, et l’amélioration des transports permettra d’augmenter encore les échanges économiques et commerciaux, mais aussi d’améliorer la qualité de la croissance dans les différents pays et les différentes régions le long de l’initiative ».

keywords:
source: China.org.cn