Tokyo : 12e session de négociations sur le libre-échange entre Chine, Japon et Corée du Sud

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 179.1 kb

Xinhua | 13 avril 2017

Tokyo : 12e session de négociations sur le libre-échange entre Chine, Japon et Corée du Sud

Les négociateurs chinois, japonais et sud-coréens se sont retrouvés jeudi à Tokyo pour une 12e session de négociations sur un accord de libre-échange trilatéral (ALE), qui vise à promouvoir les échanges de biens, de services et d’investissements entre les trois pays.

Wang Shouwen, vice-ministre chinois du Commerce, a noté à cette occasion qu’à l’heure où la croissance mondiale tend à ralentir et connaît un avenir incertain, avec des obstacles aux échanges commerciaux et aux investissements, la croissance économique de la Chine de cette dernière décennie montre que ces échanges ont joué et continueront de jouer un rôle clef dans le développement de l’économie de la planète.

D’après lui, si la Chine, le Japon et la Corée du Sud parvenaient à faire des progrès considérables à l’occasion de cette session, cela pourrait donner un signal positif face au protectionnisme et préserver la mondialisation.

Les expériences qui seront tirées des discussions sur cet ALE trilatéral contribueront également aux négociations sur le Partenariat économique global régional (RCEP), a ajouté le vice-ministre chinois, qui a participé à ces discussions avec Keiichi Katakami, vice-ministre japonais des Affaires étrangères, et Lee Sang-jin, ministre sud-coréen délégué aux négociations commerciales.

Ces négociations trilatérales, lancées en novembre 2012, visent à conclure un accord de libre-échange global, de haut niveau et mutuellement bénéfique.

keywords:
source: Xinhua