USA et Japon vont négocier un accord de libre-échange

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 58.3 kb

Challenges | 26 septembre 2018

USA et Japon vont négocier un accord de libre-échange

par Steve Holland, Jean-Stéphane Brosse

NEW YORK (Reuters) - Donald Trump a annoncé s’être entendu mercredi avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe pour engager des négociations sur un accord bilatéral de libre-échange à l’égard duquel Tokyo se montrait jusqu’ici très réticent.

"Nous nous sommes mis d’accord aujourd’hui pour entamer des négociations commerciales entre les Etats-Unis et le Japon", a déclaré Donald Trump lors d’un entretien avec Shinzo Abe tenu en marge de l’assemblée générale annuelle des Nations unies.

"C’est quelque chose que, pour diverses raisons au cours des années, le Japon n’était pas disposé à faire mais maintenant, il l’est. Nous sommes donc très heureux à ce propos, et je suis sûr que nous aboutirons à une conclusion satisfaisante et dans le cas contraire, ohhhhhhh", a commenté le président américain.

Donald Trump dénonce un excédent commercial à ses yeux trop important du Japon vis-à-vis des Etats-Unis - 69 milliards de dollars (58,7 milliards d’euros) dont près des deux tiers proviennent des exportations d’automobiles. Il réclame un accord bilatéral afin de corriger ce qu’il considère comme une anomalie.

Tokyo veut éviter des droits de douane élevés sur ses exportations d’automobiles et redoute l’ouverture de certains de ses marchés sensibles, notamment son marché agricole.

Les principaux négociateurs commerciaux des deux pays - le ministre japonais de l’Economie, Toshimitsu Motegi, et le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer - se sont rencontrés mardi à New York et, selon les médias japonais, se sont entendus sur les grandes lignes d’un accord bilatéral.

Un communiqué commun aux deux pays fixe les limites des négociations.

"Pour les Etats-Unis, les résultats concernant l’accès aux marchés pour le secteur automobile seront destinés à accroître la production et les emplois aux Etats-Unis dans l’industrie automobile", peut-on lire.

"Pour le Japon, concernant les produits de l’agriculture, de la forêt et de la pêche, les résultats relatifs à l’accès aux marché tels que reflétés dans les précédents accords de partenariat économique constituent le niveau maximal", est-il ajouté en référence au Partenariat transpacifique abandonné par Trump en 2017.

keywords:
source: Challenges