bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

intérêts corporatifs


Maroc-UE : Un soutien inattendu à l’accord agricole
L’industrie agroalimentaire européenne lance un appel pour appuyer l’accord de libéralisation
Libre-échange, l’étape supérieure du néolibéralisme
Le 12 août dernier (exactement 2 mois avant le dénouement de la ratification des Accords de Promotion Commerciale – précédemment dénommés TLCs -avec la Colombie, le Panama et la Corée du Sud au Congrès des États-Unis !), C. Fred Bergsten, directeur du Peterson Institute for International Economics, a fait une intervention intitulée : « Les États-Unis dans l’Économie Mondiale ».
L’industrie canadienne de la viande rouge demande de nouveau au gouvernement du Canada de reprendre les pourparlers de libre-échange avec la Corée du Sud
Le Conseil canadien du porc, Canada Porc International, la Canadian Cattlemen’s Association et le Conseil des viandes du Canada ont uni leurs forces pour presser le gouvernement du Canada de reprendre les négociations d’un accord de libre-échange (ALE) avec la Corée du Sud, interrompues depuis 2008.
Libre échange UE-CH : une étude pour déjouer la réalité
Selon une étude réalisée par la HES de Coire et l’EPF de Zürich, le libre-échange agricole entre l’Union Européenne et la Suisse permettrait à l’industrie agroalimentaire helvétique d’obtenir des matières premières 30% meilleur marché. Néanmoins les prix aux consommateurs ne devraient baisser que de 10% alors que la grande distribution et les entreprises de transformation se partageront les 20% restant.
Ressources naturelles : quand les multinationales dictent leur loi à l’Europe
À Bruxelles, lobbies industriels et miniers sont mobilisés pour la conférence qui doit définir la nouvelle stratégie européenne sur les ressources naturelles.
Les entreprises suisses au Japon saluent le libre-échange
L’accord de libre-échange conclu à la mi-février entre le Japon et la Suisse suscite un vif intérêt auprès des entreprises helvétiques installées dans l’archipel. Elles espèrent réaliser des économies et élargir leur accès au marché nippon.
CH/Algérie : Stadler Rail attend beaucoup d’un accord de libre-échange
L’Algérie est un marché de plus en plus attrayant pour les entreprises suisses. Pour Stadler Rail par exemple, l’accord de libre-échange qui se trouvait au centre du voyage de Doris Leuthard permettrait de faire face aux concurrents européens.
Accord de libre-échange avec l’UE : Nestlé Suisse met la pression
Sans un accord de libre-échange agricole avec l’UE, les sites de production de Nestlé sont menacés. C’est ce qu’affirme Roland Decorvet, responsable de Nestlé Suisse, dans une interview publiée dans "Sonntag".
Leuthard à Moscou : les Russes veulent un accord de libre-échange
Les entrepreneurs russes sont favorables à la conclusion d’un accord de libre-échange entre leur pays et l’AELE.
Ford s’oppose à une entente de libre-échange
Le constructeur automobile Ford menace de ne plus investir au Canada si Ottawa signe une entente de libre-échange avec la Corée du Sud, sans que le pays asiatique lève ses restrictions sur les importations d’automobiles américaines.
Afrique : Les industriels africains s’opposent à la conclusion des APE
La nouvelle est officielle. L’Association industrielle africaine (AIA) qui regroupe des industriels majeurs opérant en Afrique, vient de rejeter les projets d’accords de partenariat économique (APE).
L’accord de libre-échange Suisse-Israël sera révisé à la hausse
Un comité d’experts va se réunir cette année pour discuter d’une modification de l’accord de libre-échange entre la Suisse et Israël selon Jean-Daniel Gerber, le directeur du SECO, à la tête d’une délégation représentant une dizaine de firmes suisses, dont ABB, Roche et Novartis.
Algérie-États-unis : Le projet de zone de libre-échange reste d’« actualité »
La construction d’une zone de libre-échange entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Algérie est toujours d’actualité », nous a confirmé Smaïl Chikhoun, président du Conseil d’affaires Etats-Unis-Algérie (USABC).
Les patrons du Maghreb créent leur union
Il s’agit avant tout d’éliminer tout ce qui entrave les accords de libre-échange.
La tyrannie des accords bilatéraux de biosécurité
Comment les entreprises utilisent les circuits des accords de commerce bilatéraux pour affaiblir les réglementations sur les biotechnologies
Le lobbying des multinationales au Maroc
Au Maroc, la Chambre américaine est intervenue avec succès dans plusieurs dossiers dont ceux de la protection intellectuelle et de la contrebande avec, à la clé, l’obtention de changements législatifs.
Marrakech se pique aux plantes
Séduits par les plantes aromatiques et médicinales marocaines, les investisseurs américains comptent profiter pleinement de l’accord du libre-échange bilatéral US-Maroc.
Projet de traité de libre-échange Tunisie-USA : le « oui » des entreprises tunisiennes
Alors que les gouvernements tunisien et américain entament, mercredi 15 juin, des « discussions formelles » en vue de déterminer s’ils sont prêts à s’engager sur la voie menant à la conclusion d’un traité de libre-échange, les entreprises tunisiennes s’y déclarent favorable, dans un sondage réalisé par la Chambre tuniso-américaine de Commerce.
La diversité culturelle, ennemie des Etats-Unis
Depuis que les industries culturelles sont devenues le premier poste d’exportation des Etats-Unis, et au moment où se négocie à l’Unesco un projet de convention pour la diversité culturelle, la pugnacité des Américains à préserver leur pré carré et leur influence dans le monde est plus que jamais d’actualité.
Les clauses de l’Accord de Libre Echange sont encore plus restrictives que celles des Accords ADPIC de l’OMC
Les déclarations du Ministre délégué aux affaires étrangères confirment les craintes de la société civile marocaine : Les clauses de l’Accord de Libre Echange sont encore plus restrictives que celles des Accords ADPIC de l’OMC. (Also in English)