bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

ALÉNA

North America Free Trade Agreement


Les impacts de la nouvelle phase de l’ALENA au Mexique : Sans maïs, il n’y a pas de pays...
Le premier janvier 2008, des centaines de paysans et de militants d’organisations sociales du Mexique et des États-unis ont bloqué certains accès frontaliers avec les États-unis, pour rappeler que l’ALENA, ainsi que l’augmentation de l’importation des aliments, constituent une contre révolution sociale et agraire, qui prétend concentrer à nouveau dans une vingtaine de grandes corporations agroalimentaires mexicaines et transnationales les ressources qu’avaient réussi à récupérer les paysans et les indigènes du pays tout au long du 20ième siècle, à partir de la Révolution mexicaine.
Mexique : l’Eglise demande une renégociation du volet agricole de l’Alena
L’Eglise catholique mexicaine a demandé lundi la renégociation du volet agricole de l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena), estimant que les petits paysans mexicains risquaient d’être poussés à l’exil vers les Etats-Unis, faute de débouchés pour leurs produits.
Les leçons mexicaines du libre-échange
Le Maroc et le Mexique ont beaucoup de choses à apprendre l’un de l’autre, tous les deux signataires des accords de libre-échange avec les Etats-Unis. Contrairement à son voisin, Washington subventionne fortement son agriculture. Cette asymétrie a accéléré l’érosion de la souveraineté alimentaire du Mexique sous l’ALENA. « Repenser notre mode agraire est une urgence », insiste Estela Martinez Borrego, de l’Institut d’investigation sociale. Pas d’ouverture sans réforme. Sinon le scénario mexicain se reproduira au Maroc.
Mexique : crise nationale autour de la tortilla
Depuis la signature en 1994 de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), le Mexique est devenu plus dépendant du maïs américain subventionné. Ainsi, l’augmentation de la production d’éthanol aux États-Unis a considérablement réduit l’approvisionnement en maïs à des fins de consommation, poussant les prix à la hausse, au Mexique comme à l’échelle internationale.
Bush envoie 6 000 soldats à la frontière du Mexique. Où l’Europe enverra-t-elle les siens quand les APE seront signés ?
Peut-être vous demandez-vous : "Qu’est-ce qu’un APE ?" Vous n’êtes pas le seul. Je viens en effet de rencontrer un député du parlement européen qui n’était pas plus au courant que vous. Mais là, c’est inquiétant !
Mobilisations des peuples contre l’ALCA-ZLEA - Traité$ de libre-échange aux Amériques
La Zone de libre échange des Amériques (ALCA-ZLÉA-FTTA) entre 34 pays du continent américain est en négociation. Peu d’informations sur ce sujet arrivent jusqu’au public francophone, alors que les intérêts en jeu sont immenses.