bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

AELE

Alors qu’elle est souvent négligée, l’Association européenne de libre-échange, qui regroupe l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse, cherche activement à conclure des accords bilatéraux de libre-échange exhaustifs, comme ses rivaux l’Union européenne, les États-Unis, le Japon, le Canada ou l’Australie. La pression extérieure qu’exerce l’AELE pour des accords de libre-échange est menée et dominée par la puissance économique qu’est la Suisse, siège de quelques-unes des plus grandes compagnies pharmaceutiques, bancaires, de biotechnologies agricoles, et d’assurances au monde.

L’AELE a conclu d’importants accords bilatéraux de libre-échange avec le Chili (2003), Israël (1992), la Jordanie (2001), la Corée (2005), le Liban (2004), le Mexique (2000), le Maroc (1997), l’Autorité palestinienne (1998), la Turquie (1991), Singapour (2002), Tunisie (2004), l’Union douanière de l’Afrique australe (2006), l’Égypte (2007), le Canada (2007), le CCG (2008), la Colombie (2008) et le Pérou (2008).

Le groupe négocie actuellement des accords de libre-échange avec l’Inde, l’Indonésie, la Thaïlande, l’Algérie et le Pakistan. On s’attend à ce qu’il entame sous peu des pourparlers avec la Malaisie et le Vietnam, alors que des ententes similaires avec la Russie et l’Ukraine sont également prévues dans le futur.

dernière mise à jour : mai 2012


Leuthard à Moscou : les Russes veulent un accord de libre-échange
Les entrepreneurs russes sont favorables à la conclusion d’un accord de libre-échange entre leur pays et l’AELE.
Le géant indien en point de mire
Après la ministre de l’Economie en août, la présidente de la Confédération suisse se rend en Inde le 5 novembre. Ces visites ont pour toile de fond un futur accord de libre-échange de portée étendue négocié dans le cadre de l’Association européenne de libre-échange (AELE). En effet, des pourparlers, entamés en décembre dernier, viennent de s’achever avec succès.
Application de l’accord de libre-échange AELE-Egypte à partir du 1er août 2007
Avec l’application de l’accord de libre-échange AELE-Egypte et de l’arrangement sur le commerce de produits agricoles entre l’Egypte et la Suisse à partir du 1er août 2007, les discriminations tarifaires à l’encontre des produits industriels suisses sur le marché égyptien seront largement éliminées, et de nouveaux taux à l’importation seront appliqués par la Suisse sur les marchandises en provenance de l’Egypte.
Les maraîchers fribourgeois s’inquiètent pour leur survie
Non, à un accord de libre échange agricole entre la Suisse et l’Europe (ALEA), clament ensemble l’Union des paysans fribourgeois et les maraîchers du canton.

    Liens


  • EFTA FTAs
    Database of all FTAs entered into by the European Free Trade Association (Iceland, Liechtenstein, Norway and Switzerland.)
  • EFTA Secretariat
    Website of the EFTA Secretariat