Non à la zone de libre-échange Etats-Unis - UE

lundi 15 mai 2006

Non à la zone de libre-échange Etats-Unis - UE

Communiqué de presse de Food and Water Watch

Durant la session du 15 au 18 mai, le Parlement Européen se prononcera sur un rapport proposé par la socialiste Erika Mann (Allemagne), qui appelle de ses vœux un « marché transatlantique sans entraves pour 2015. » La commission du Commerce International du Parlement Européen a d’ores et déjà approuvé à une écrasante majorité ce rapport, avec le soutien des députés socialistes.

Le rapport « recommande que lors du prochain sommet de 2006 (NDLA : le prochain sommet UE-US a lieu en juin 2006), l’’Union Européenne et les Etats-Unis conviennent à la fois d’actualiser le Nouvel Agenda Transatlantique de 1995 et le Partenariat Economique Transatlantique de 1998 et mettent au point un nouvel Accord de Partenariat Transatlantique qui couvre les deux et qui conduise à l’instauration d’’un marché transaltlantique sans entraves d’’ici 2015, cet objectif devant être atteint dès 2010 en ce qui concerne les services financiers et les marchés de capitaux. »

Si ce rapport est approuvé par une majorité des députés européens, il ouvrira la porte à un processus accéléré : en effet, ce que les partisans d’un marché transatlantique souhaitent, c’est que « le prochain sommet Union Européenne — Etats-Unis de juin 2006 fixe sans plus attendre l’objectif consistant à parachever le marché transatlantique d’’ici 2015. » (Projet de rapport de la Commission des Affaires Etrangères, rapporteur Elmar Brok, 10 janvier 2006)

Ce projet est mené dans la plus grande opacité, sans que les peuples ou les parlements nationaux aient leur mot à dire. Or, un marché commun Union Européenne - Etats-Unis aurait des conséquences dramatiques sur la construction d’une Europe politique. La désagrégation de l’Union Européenne dans une grande zone de libre-échange irait à l’opposé du souhait d’une majorité d’Européens d’une Europe sociale, basée sur des principes de solidarité. A l’heure où l’Union Européenne connaît une grave crise de légitimité, ce projet de marché commun transatlantique est bien la dernière chose dont nous ayons besoin !

Nous appelons donc les députés européens à rejeter clairement les propositions de ce rapport et à se prononcer contre une zone de libre-échange US-UE.

Contact : Morgan Ody, Food and Water Wach, mody@fwwatch.org, +33 (0)143621876

Organisations signataires :

- Action Consommation (France), Véronique Gallais
- ÄrztInnen für eine gesunde Umwelt (Autriche), Hanns Moshammer
- Assocazione Consumatori Utenti (Italie), Pia Valota
- ATTAC France (France), Eric Legall
- ATTAC Wallonie-Bruxelles (Belgique), Jean-Marie Coen
- Confédération Paysanne (France), Gérard Durand
- Corporate Europe Observatory (Pays-Bas), Erik Wesselius
- Centro International Crocevia (Italie), Antonio Onorati
- Ekoland (Pologne), Mieczyslaw Babalski
- Fondation Copernic (France), Yves Salesse
- GRAPPE (Belgique), Paul Lannoye
- International Coalition for the Protection of Polish Countryside (Pologne), Jadwiga Lopata
- Pour la République Sociale - PRS (France), François Delapierre
- Spinwatch (Royaume-Uni), David Miller
- Union Syndicale Solidaires (France), Jean-Michel Nathanson
- URFIG (Belgique), Raoul Marc Jennar

http://www.foodandwaterwatch.org/

Palabras clave:
Fuente: Bellaciao