bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

Algérie

En 2002, l’Algérie a signé un accord d’association avec l’Union européenne (UE) à Valence en Espagne. Il est entré en vigueur en septembre 2005. Cet accord commercial fait partie du « processus de Barcelone » mené par l’Union européenne, qui vise à convertir le bassin de la Méditerranée en une immense zone de libre-échange, qui serait dominée par l’UE, d’ici 2017. (L’Association européenne de libre-échange — Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse — désire aussi signer un accord de libre-échange


L’adhésion de l’Algérie à la ZALE n’a pas été profitable
Dix mois après l’entrée en vigueur de cet accord contesté par le patronat, c’est l’heure d’un premier bilan.
L’accord d’association avec l’Union européenne sera révisé, selon Alger
Entré en vigueur en septembre 2005, l’accord d’association Algérie-UE est très critiqué par les chefs d’entreprises algériens. Ces derniers estiment que l’accord a surtout profité aux exportateurs du Vieux continent au lieu de favoriser un équilibre entre les deux parties.
L’Algérie va signer prochainement un accord de libre échange avec l’AELE
Le ministre algérien du Commerce, M. El Hachemi Djaaboub a affirmé dimanche que l’Algérie s’apprêtait à signer un accord de libre échange avec l’Association Européenne de Libre Echange (A.E.L.E), annonçant dans le même temps le lancement "prochain" de négociations pour le même motif avec la Turquie.
Algérie-Tunisie : Bientôt une zone de libre-échange
L’accord commercial signé récemment par la Tunisie et l’Algérie va ouvrir la voie à une zone de libre-échange entre les deux pays.
Algérie : L’ambassadeur turc regrette la non-signature de l’accord de libre-échange
"Nous avons besoin de l’Algérie pour accéder à l’Afrique subsaharienne.”
UE-Algérie - Mme Benita Ferrero-Waldner : « L’Accord d’association avance bien »
L’UE réfléchit à l’approfondissement de sa politique de voisinage. Dans son dernier conseil des ministres des Affaires étrangères, en début de cette semaine, l’UE a recommandé d’accélérer la libéralisation avec les partenaires méditerranéens, du commerce des produits agricoles, des services et du droit à l’établissement et d’élargir le champ des accords de libre-échange avec ses pays voisins liés par la politique européenne de voisinage (PEV).
Tunisie-Algérie : Vers un accord commercial préférentiel et de libre échange
L’Algérie et la Tunisie s’acheminent vers la signature d’un accord commercial préférentiel et de libre échange entre les deux pays
“L’Algérie perdra 3 milliards de dollars en 2017”
L’Algérie a payé très cher en matière de déficit fiscal de l’accord de libre-échange avec l’Union européenne qui est de 600 millions de dollars annuellement avec des importations algériennes qui ont atteint 27 milliards de dollars en 2007. D’ici 2017 où la zone de libre-échange avec l’UE sera opérationnelle, l’Algérie perdra 3 milliards
Algérie-AELE : Vers un accord de libre échange
Une délégation de l’Association européenne de libre échange (AELE) a entamé des discussions "exploratoires" avec des responsables du ministère algérien du commerce en vue de conclure un accord bilatéral de libre échange.
“L’Algérie ne profite pas des accords de libre-échange”
L’Algérie ne profite pas des accords de libre-échange conclus avec plusieurs pays ou blocs qui ouvrent leurs marchés aux produits algériens, car ces produits ne répondent pas aux normes internationales

    Liens


  • Algeria-Watch
    Le site contient un collection d’articles sur l’Accord d’Association Algerie-UE