bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

UE-Inde

L’Union européenne (UE) et l’Inde ont lancé les négociations d’un accord bilatéral de libre-échange et d’investissement en juin 2007. Toutefois, un certain nombre de controverses ont entaché les pourparlersentre les gouvernements,. Delhi veut que Buxelles allège ses critères en matière de salubrité des aliments, qui pénalisent les exportations indiennes de produits de la ferme et de la pêche, et qu’il soit plus facile pour les professionnels indiens de travailler dans l’UE. L’Europe est principalement à la recherche d’opportunités majeures dans le secteur indien des services et d’une libéralisation générale de l’investissement étranger, alors que l’Inde n’a aucunement l’intention de permettre aux entreprises européennens de concurrencer les marchés publics en Inde.

Les mouvements sociaux indiens, incluant des associations de pêcheurs et des syndicats, des personnes vivant avec le VIH/Sida et d’autres militants du secteur de la santé se mobilisent contre l’ALE. Des action et des campagnes internationales ont particulièrement ciblé les dispositions de l’accord portant sur la propriété intellectuelle ainsi que ses impacts sur l’accès aux médicaments.

dernière mise à jour : mai 2012


L’Inde, un partenaire difficile pour l’Union européenne
Le premier ministre indien Narendra Modi a participé au 13e sommet Union européenne-Inde. Bruxelles considère son gouvernement plus ouvert et pragmatique que le précédent.
L’Inde suspend les négociations pour un accord de libre-échange avec l’Europe
L’Inde a suspendu les négociations pour un accord de libre-échange avec l’Union européenne en réponse à la décision de la Commission d’interdire la commercialisation de 700 médicaments génériques
L’accord entre l’Union Européenne et l’Inde menace l’accès aux traitements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient
La Coalition Internationale pour la préparation aux traitements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (ITPC-MENA), le CSAT-MENA, l’Association marocaine de lutte contre le sida (ALCS-Maroc), le Réseau Marocain Pour le Droit a la santé (RMDS), L’Espace associatif (EA) et l’Association Marocaine des droits humains (AMDH) dénoncent les conséquences de l’accord commercial en cours de finalisation entre l’Union européenne et l’Inde.
L’accord de libre-échange entre l’UE et l’Inde met des millions de vies en danger
Des militants de différents pays européens et des euro-députés se réunissent devant le Parlement européen pour réclamer l’abandon de dispositions mettant en danger l’accès aux médicaments.
Phase finale de l’accord de libre-échange UE-Inde
L’accord de libre-échange entre l’Inde et l’Union européenne est entré dans sa phase finale. Les négociateurs « examinent une conclusion éventuelle » d’ici le printemps, a déclaré l’ambassadeur de l’Inde auprès de l’UE à EurActiv.
UE-Inde : les marchés publics au coeur des négociations
Les propositions formulées la semaine dernière par la Commission européenne pour imposer aux pays tiers une réciprocité dans l’ouverture de leurs marchés publics sont au coeur des difficiles négociations en cours pour la conclusion d’un accord de libre échange entre l’Inde et l’Europe.
Semaine mondiale d’action sur l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et l’Inde
Nous appelons à une semaine d’action à travers le monde du 6 au 10 février 2012 sur l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et l’Inde.
Inde et Europe reprennent les négociations
Européens et Indiens, à l’occasion de la visite de Catherine Ashton à New Delhi, préparent activement leur accord de libre-échange. Les avancées sont réelles.
Accords commerciaux de l’Inde et du Japon : soutien conditionnel du PE
Selon les députés, le Japon doit encore réduire ses barrières non tarifaires avant la négociation de tout accord commercial, et un accord de libre échange en cours de négociation avec l’Inde devrait être finalisé d’ici la fin de l’année.
Intervention d’Harlem Désir dans le débat sur le libre échange avec l’Inde
"Nous demandons à la Commission de veiller à ce qu’aucune disposition de l’accord, soit au travers de la libéralisation du commerce agricole, soit au travers des dispositions sur les droits de propriété intellectuelle, ne menace la petite agriculture indienne. Je pense aux dispositions sur les semences, par exemple."