AELE : Le libre-échange avec l’Inde devrait s’accélérer

JPEG - 34.9 kb

Tribune de Genève 17.11.2014

Le libre-échange avec l’Inde devrait s’accélérer

Les membres de l’AELE, présidée par Johann Schneider-Ammann, ont passé en revue les accords. Un partenariat transatlantique de commerce et investissement a été évoqué.

Les ministres des pays membres de l’AELE (Suisse, Islande, Liechtenstein, Norvège) ont passé en revue ce lundi 17 novembre à Genève l’avancement des négociations sur des accords de libre-échange avec plusieurs pays. Ils ont notamment fait état de leur volonté de conclure au plus vite les discussions avec l’Inde.

Partenariat transatlantique

Sous la présidence du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, les ministres ont salué la conclusion en octobre dernier des négociations portant sur un accord de libre-échange avec le Guatemala. Ils ont aussi évoqué avec l’ambassadeur américain Michael Punke le futur Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement entre l’Union européenne et les Etats-Unis (TTIP), selon le communiqué de l’AELE.

Les représentants des quatre pays membres ont également salué la résolution d’un différend entre Inde et Etats-Unis, laquelle laisse envisager une entrée en vigueur de l’accord-clé conclu à Bali par l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ce dernier développement représente une étape importante dans les efforts visant à restaurer la confiance dans le système de commerce multliatéral.

Les membres de l’AELE ont confirmé qu’ils sont prêts à conclure le plus rapidement possible les négociations avec l’Inde ainsi qu’à poursuivre celles en cours avec l’Indonésie. Ils ont encore passé en revue l’état des discussions avec la Malaisie et le Vietnam, en réaffirmant leur volonté d’avancer dans ces dossiers.

Discussions avec les Philippines

Les ministres ont noté par ailleurs la pause dans les discussions avec les membres de l’Union douanière Russie-Bélarus-Kazakhstan, dans le contexte de la crise ukrainienne. Ils se sont par ailleurs accordés à continuer d’évaluer la situation quant à une éventuelle reprise des processus avec l’Algérie et la Thaïlande.

Les représentants des pays membres ont en outre exprimé leur satisfaction de voir bientôt débuter les discussions avec les Philippines en vue de la conclusion d’un accord de libre-échange. Ils ont également signalé leur intention d’entamer un processus identique avec la Géorgie à une date qui reste encore à définir. (ats/Newsnet)