Date butoir de l’APE du Pacifique reportée à la mi-2012

Fiji Times | Mercredi, 24 août 2011

Date butoir de l’APE du Pacifique reportée à la mi-2012

La date limite de fin des négociations d’un accord de partenariat économique (APE) est reportée à la mi-2012. C’est l’une des décisions clés prises pendant la rencontre des responsables du commerce des ACP du Pacifique, qui se tenait à Port Moresby la semaine dernière.

Un rapport de Maureen Penjueli sur www.islandsbusiness.com précise que ce changement de date limite par rapport à l’objectif trop ambitieux de décembre 2011 est une reconnaissance claire de la tâche énorme que la finalisation des négociations générales de l’APE représente pour la région.

Des questions relatives aux règles d’origine, à la coopération au développement, à la mise en place et à l’ampleur de la libéralisation restent litigieuses et non résolues, l’Union européenne refusant de faire preuve de souplesse sur ces questions en dépit du fait que les ACPP estiment qu’un accord sans concessions dans ces domaines ne répond pas à l’objectif fondamental des APE.

Mme Penjueli, qui est également coordinatrice du PANG (Réseau du Pacifique pour la mondialisation), a déclaré que les ACPP ont toujours affirmé que les questions litigieuses ont des conséquences économiques et politiques inacceptables pour leur développement.

« Avoir une date limite ambitieuse représente un risque évident de voir les ACPP accepter des compromis dans des domaines qui entraveront la croissance et le développement de la région dans le but de progresser et de conclure les négociations d’ici la mi-2012. Bien que la plupart des questions litigieuses soient importantes pour l’ensemble des ACPP et pourraient avoir de graves implications, le secrétariat du Forum des îles du Pacifique conseille aux ACPP d’adopter une « approche conciliante » dans un certain nombre de domaines, notamment les taxes à l’exportation et les clauses sur les industries naissantes.

Source: Fijitimes.com

source: CTA