bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

Des Montréalais, Juifs et Palestiniens, contre l’accord commercial Canada-Israël

JPEG - 406.3 kb

RCI | 10 août 2020

Des Montréalais, Juifs et Palestiniens, contre l’accord commercial Canada-Israël

Par Paloma Martínez

Quelques dizaines de personnes représentant une coalition de groupes communautaires et syndicaux ont participé dimanche, à Montréal, à une manifestation dans la circonscription de Justin Trudeau pour exiger que le gouvernement canadien fasse davantage pour s’opposer aux annonces du gouvernement israélien d’annexer 30 % de terres à l’intérieur de la Cisjordanie occupée.

Les manifestants demandaient au premier ministre canadien et à son gouvernement d’annuler l’Accord de libre-échange Canada-Israël (ALECI) comme moyen de dissuasion contre l’annexion.

Pour les manifestants, même si le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a pour l’instant retardé le plan d’annexion, « cette menace sans précédent à la paix au Moyen-Orient se profile toujours ».

Selon un récent sondage EKOS, 74% des Canadiens s’opposent au plan d’annexion d’Israël, et 42 % veulent imposer des sanctions économiques ou diplomatiques contre Israël si le plan d’annexion se poursuit.

L’Accord de libre-échange Canada-Israël

Le premier ALECI est entré en vigueur le 1er janvier 1997. Le commerce bilatéral des marchandises entre le Canada et Israël se chiffrait à plus de 1,9 milliard de dollars en 2018.

En 2014, le Canada et Israël ont convenu de le moderniser. En deux phases de négociations tenues en 2014‑2015 et 2017-2018, le Canada et Israël ont mis à jour quatre chapitres et en ont ajouté neuf.

Le gouvernement canadien dit que l’ALECI modernisé permet aux entreprises du pays de « bénéficier d’un meilleur accès au marché israélien en éliminant et en réduisant davantage les droits de douane » sur les produits agricoles, agroalimentaires et de pêche.


 source: RCI