bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam

JPEG - 169.3 kb

Reporterre | 31 mars 2020

En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a donné son feu vert, ce lundi 30 mars, à la conclusion d’un accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam. Cette décision ouvre la voie, du côté de l’UE, à l’entrée en vigueur de l’accord, après le vote favorable du Parlement européen, en février dernier.

Une fois que l’Assemblée nationale vietnamienne aura également ratifié l’accord, celui-ci pourra entrer en vigueur, « très probablement au début de l’été 2020 », a indiqué le service presse du Conseil de l’UE.

L’accord prévoit l’élimination presque complète (99 %) des droits de douane entre les deux blocs, afin, notamment, d’ouvrir « les marchés vietnamiens des services et des marchés publics aux entreprises de l’UE ». « L’accord de libre-échange comprend des engagements visant à mettre en œuvre les normes fondamentales de l’Organisation internationale du travail et les conventions des Nations unies relatives, par exemple, à la lutte contre le changement climatique ou à la protection de la biodiversité », a précisé le service presse du Conseil de l’UE.

Des engagements qui n’ont pas convaincu Maxime Combes, économiste et prote-parole d’Attac : « En pleine crise du Covid-19 face à laquelle l’UE se disloque, le Conseil européen vient de donner son feu vert définitif à l’accord de commerce UE-VIETNAM qui va approfondir cette mondialisation qui est aujourd’hui mise à l’index de toute part », a-t-il tweeté.

Dans une déclaration publiée le 10 février 2020, 68 organisations de toute l’Europe demandaient aux membres du Parlement européen de ne pas ratifier cet accord de libre-échange, qui ne répond « pas pas aux défis urgents auxquels l’UE et le Vietnam sont confrontés » et qui n’est « pas compatibles avec un “Green Deal” qui ferait de l’action écologique une véritable priorité ».


 source: Reporterre