bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

L’Équateur ratifie l’accord avec l’Association européenne de libre-échange

JPEG - 96.2 kb

Breakingnews | 25 juin 2020

L’Équateur ratifie l’accord avec l’Association européenne de libre-échange

Quito, 24 juin (.) .- Le gouvernement équatorien a ratifié ce mercredi un accord commercial avec l’Association européenne de libre-échange (AELE), qui lui permettra d’ouvrir son offre commerciale à la Suisse, au Liechtenstein, à la Norvège et à l’Islande.

Cela a été annoncé par le président équatorien, Lenín Moreno, qui a signé aujourd’hui l’accord exécutif qui ratifie le pacte commercial avec ce groupe européen.

« J’ai ratifié l’accord économique entre l’Équateur et l’Association européenne de libre-échange (Norvège, Suisse, Islande et Liechtenstein) », a déclaré Moreno dans un message sur son profil Twitter.

« Nous ouvrirons de nouveaux marchés pour nos produits et services, nous attirerons également des investissements », a ajouté le président équatorien.

Le décret ratifie dans son intégralité «l’accord d’association économique inclusive» signé par les deux parties en juin 2018 en Islande, et approuvé par l’Assemblée nationale (Parlement) de l’Équateur en avril dernier.

Le ministère équatorien de la Production et du Commerce extérieur a souligné l’accord avec l’AELE, considérant qu’il permettra au pays sud-américain de se consolider sur le marché européen.

L’augmentation attendue des flux commerciaux et des investissements bilatéraux stimulera la création d’emplois dans le secteur des exportations équatoriennes, comme l’a récemment mentionné le portefeuille de l’État.

En outre, l’Équateur estime que l’accord avec l’AELE lui sera bénéfique, car il protège les secteurs équatoriens les plus sensibles tels que l’agriculture.

Créée en 1960, l’AELE représente un marché potentiel de 14 millions de consommateurs à fort pouvoir d’achat, ce qui représente un créneau important pour l’offre exportable de l’Équateur, selon le ministère de la Production.

Le portefeuille a veillé à ce que le renforcement de ces destinations commerciales, en temps de crise comme celles qui affectent actuellement le pays et le monde en raison du coronavirus, « permettent de faciliter l’accès des produits équatoriens aux marchés internationaux et de réactiver le secteur productif national ». , touché par la pandémie.


 source: Breakingnews