L’UE accepte de discuter libre échange avec les Etats-Unis malgré Snowden

AFP | 03/07/2013

L’UE accepte de discuter libre échange avec les Etats-Unis malgré Snowden

DIPLOMATIE — L’option française, de suspendre temporairement ces négociations, n’a pas été retenue...
Les Européens ont accepté mercredi de démarrer les négociations avec les Etats-Unis sur un accord de libre échange, après un imbroglio diplomatique autour de l’atterrissage forcé d’un avion transportant le président bolivien soupçonné de cacher l’informaticien en fuite Edward Snowden.

A Berlin, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a annoncé, en présence des dirigeants allemand et français, que les négociations entre les Etats-Unis et l’UE sur un accord de libre-échange seraient bien lancées le 8 juillet, mais en parallèle des groupes de travail devront clarifier l’ampleur de l’espionnage pratiqué par les Américains.

«Nous avons convenu aujourd’hui de la chose suivante : nous croyons à la relation transatlantique (...) mais nous voulons dans le même temps des groupes de travail», qui analysent l’impact des pratiques d’espionnage américaines, a dit M. Barroso.

Dans la soirée de mercredi, le président américain Barack Obama a assuré à la chancelière allemande Angela Merkel que les Etats-Unis «prenaient au sérieux» les inquiétudes européennes qui ont suivi les révélations sur les pratiques d’espionnage.

Désaccord entre Paris et Berlin

La Maison Blanche a par ailleurs confirmé qu’un groupe transatlantique d’experts allait se réunir «dès le 8 juillet» pour échanger des informations sur le programme américain de surveillance des communications Prism qui vise également les citoyens européens.

Dans la matinée, les vues étaient encore partagées entre la France et l’Allemagne. Berlin s’était prononcé en faveur d’un début des négociations rapide, tandis que Paris plaidait pour une «suspension temporaire» du processus, sur fond de révélations fracassantes sur l’espionnage pratiqué par les services de renseignement américains en Europe.

Les négociations d’un accord de libre-échange transatlantique ont reçu le feu vert officiel lors d’un récent sommet du G8 en Irlande du Nord, les discussions concrètes devant débuter la semaine prochaine aux Etats-Unis.

keywords:
source: AFP