bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

Les Etats-Unis envisagent de conclure un accord de libre-échange historique avec le Kenya

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 490.7 kb

Ecofin | 7 février 2020

Les Etats-Unis envisagent de conclure un accord de libre-échange historique avec le Kenya

par Moutiou Adjibi Nourou

(Agence Ecofin) - Les Etats-Unis envisagent de conclure un accord de libre-échange avec le Kenya. C’est ce qu’a annoncé cette semaine, la Maison-Blanche dans un communiqué publié dans le cadre de la rencontre entre le président Donald Trump et son homologue kényan Uhuru Kenyatta.

L’accord qui pourrait devenir le premier du genre à être conclu avec un pays d’Afrique subsaharienne, vise à doper les échanges commerciaux entre les deux parties. D’après les statistiques, les échanges entre le Kenya et les USA ont atteint 1,17 milliard $ en 2018 ; ce qui fait de Nairobi le onzième partenaire commercial de Washington sur le continent et le sixième en Afrique subsaharienne.

Avec la mise en œuvre de l’African Growth Opportunity Act (AGOA), le Kenya exporte déjà de nombreux produits exemptés de droits de douane sur le marché américain.

Alors que la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) a été récemment lancée avec l’adhésion de tous les pays africains (excepté l’Erythrée), l’administration américaine envisage d’élargir sa coopération avec les pays du continent pour profiter d’un énorme marché potentiel de 1,3 milliard de personnes pour un PIB cumulé de 2500 milliards $.

« Il existe un énorme potentiel pour nous d’approfondir nos liens économiques et commerciaux », a déclaré Robert E. Lighthizer, représentant américain au commerce, qui a ajouté que les deux pays recherchaient un « accord global de haut niveau ». Cette démarche semble traduire les prochaines orientations de la politique commerciale de Donald Trump qui vient de conclure la première phase de renégociation de son accord commercial avec le géant chinois, après plusieurs mois de tensions.

Pour rappel, le Maroc est pour l’heure, le seul pays africain avec lequel les Etats-Unis ont conclu un accord de libre-échange.


 source: Ecofin