bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

Mali : commerce et industrie: les mesures de défenses commerciales au centre des débats

JPEG - 523.9 kb

Mali Actu | 17 août 2015

Mali : commerce et industrie: les mesures de défenses commerciales au centre des débats

Sékou Thera

Du 12 au 14 août derniers, la salle Fodé Kouyaté du C.IC.B a servi de cadre à la tenue d’un atelier de formation des membres de la Commission Nationale de Suivi des Accords de l’Organisation Mondiale du Commerce(O.M.C) et des relations avec la CNUCED sur ‘’les Mesures de Défense Commerciales ,les règles d’origine et la redynamisation des Organes de suivi des activités de l’OMC et des Institutions internationales étaient au centre des discussions. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du représentant du ministère du commerce et de la concurrence M. Adama Yoro Sidibé en présence de Dr Seydou Sacko, représentant du Coordinateur du projet TNCB.

Par la faveur d’un atelier de formation des membres de la Commission Nationale de Suivi des Accords de l’Organisation Mondiale du Commerce et des Relations avec la CNUCED sur les mesures de défense commerciales et les règles d’origine ; les autorités en charge du commerce et de la concurrence ont voulu procéder à une remise à niveau de leurs cadres.

Le premier constat des cadres du Ministère commerce et la concurrence, c’est que plusieurs entreprises à la recherche de marchés d’exportation appliquent des politiques commerciales agressives et déloyales dont les effets se résument à l’éviction des produits concurrents du circuit commercial.

C’est pour combattre un tel phénomène que le Ministère du Commerce et de la Concurrence a organisé cet atelier de formation de 3 jours (du 12 au 14 août au CICB) à l’intention membres de la Commission Nationale de Suivi des Accords de l’OMC.

Selon une source proche du dossier, la tenue dudit atelier est rendue possible grâce à un excellent partenariat avec le Projet de Renforcement des Capacités en Négociations commerciales(TNCB) de la commission de la CEDEAO.

Pour le représentant TNCB de la commission de la CEDEAO, Dr Seydou Sacko n’est pas allé par quatre chemins. En effet, pour sa part, « il est important de renforcer la capacité des décideurs politiques et des acteurs du secteur privé car le commerce continue d’occuper le développement économique de nos Etats », a -t-il déclaré.

Comme une meilleure pédagogie pour relever le flambeau au plan mondial, Dr Seydou Sacko a affirmé que nos Etats doivent mettre en œuvre des Accords régionaux et multilatéraux suivants :

- ’accord de l’organisation mondiale du commerce sur la facilitation du commerce,

- l’accord de partenariat économique(APE) entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union Européenne,

- la mise en œuvre du tarif externe commun(TEC) de la CEDEAO et la participation efficace de nos états membres aux négociations commerciales à venir pour l’accomplissement du cycle de Doha et les négociations sur la zone continentale de libre échange.

Plus loin, Dr Seydou Sako a rappelé que la 1ère et 2ème phase du projet de renforcement des capacités en négociations commerciales (TNCB) de la CEDEAO qui ont pris fin ce mois juillet avait comme objectifs de renforcer les capacités des Etats membres en matière de négociations.

Prenant la parole, Monsieur Adama Yoro Sidibé, représentant du Ministre du Commerce et de la Concurrence a souligné que le partenariat avec la CEDEAO à travers son projet TNCB dont l’objectif général lequel ne vise qu’à prêter une main forte aux pays de la sous-région.

Aussi, le representant du département de tutelle A. Sidibé a-t-il remis les pendules à l’heure tout en dénonçant des politiques commerciales domestiques de certains pays qui soutiennent leurs entreprises avec des effets négatifs.


 source: Mali Actu