bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

Oui ou non au libre-échange avec les États-Unis, le Costa Rica vote dimanche

Agence France-Presse | le vendredi 05 oct 2007

Oui ou non au libre-échange avec les États-Unis, le Costa Rica vote dimanche

San Jose

JPEG - 34.7 kb
Un homme distribue des tracts contre le traité de libre-échange.
[Photo Reuters]

Les Costariciens se prononcent dimanche par référendum pour approuver ou rejeter l’entrée du Costa Rica dans le traité de libre-échange entre l’Amérique centrale et les États-Unis, un scrutin qui s’annonce extrêmement serré selon les sondages.

Pour la première fois en trois ans de débat public passionné, deux sondages -les derniers de la campagne- ont placé mercredi le «non» en tête, avec 55%, selon une enquête réalisé par l’institut Univer pour le quotidien La Nacion, avec une marge infime d’après l’institut Demoscopia pour le journal Al Dia (50,8% pour le «non», 49,2% pour le «oui»).

Le traité est déjà entré en vigueur dans quatre autres pays d’Amérique centrale (Guatemala, Salvador, Honduras et Nicaragua) et en République dominicaine, où il a été approuvé par les parlementaires.

Le président du Costa Rica, Oscar Arias, qui a mis toute son énergie au service du «oui», a estimé que si le «non» l’emportait, il s’agirait d’un «suicide collectif», les États-Unis étant le principal partenaire économique du pays.

Arias a en outre accusé l’Église catholique, qui n’a pas pris position officiellement, d’avoir fait preuve de permissivité avec les nombreux prêtres qui ont publiquement soutenu le rejet du traité de libre-échange.

Washington a d’ores et déjà affirmé qu’il n’était pas question de renégociation des termes du traité, ce qu’exige le Partido action citoyenne (PAC, centre-gauche) de l’économiste Otton Solis, leader du «non», battu de justesse par Oscar Arias lors de la présidentielle de 2006.

Les opposants à l’accord de libre-échange dénoncent notamment l’ouverture à la concurrence des monopoles publics dans les télécommunications (fixe et portable) et l’assurance, source importante de revenus pour l’État.

Les bureaux de vote ouvriront dimanche de 12H00 à 00h00 GMT (8H00 à 20H00 heure de Montréal) et les résultats sont attendus à partir de 02h00 GMT lundi (22H00 dimanche heure de Montréal).

Le Costa Rica, 4 millions d’habitants, est le pays le plus prospère d’Amérique centrale, notamment grâce au tourisme (9% du produit intérieur brut) et à l’agriculture (2e producteur mondial de banane, café, ananas, jus de fruits).


 source: AFP