Pétition des ONG contre les Accords de Partenariat Economique

7sur7 (Belgique) | 22.02.2207

Pétition des ONG contre les Accords de Partenariat Economique

Une délégation d’ONG a remis, jeudi matin, une pétition contre les Accords de Partenariat Economique (APE), comprenant plus de 50.000 signatures, aux représentants du cabinet du ministre de la Coopération au développement, Armand De Decker, et du secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Didier Donfut.

Les Accords de Partenariat Economique visent la libéralisation des relations commerciales entre les pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique) et l’Union européenne, indique le communiqué, qui souligne que désormais les économies européennes et ACP, "fort peu comparables", seront mises en concurrence sur le même pied, alors qu’auparavant certains produits phares des économies ACP avaient un accès préférentiel au marché de l’Union européenne.

Ces négociations entre la Commission européenne et les pays ACP se feraient "à marche forcée, mêlant promesses et menaces envers les pays ACP", souligne le communiqué. "En pleine phase critique des négociations des Accords de Partenariat Economique avec les pays ACP, la société civile belge demande au gouvernement d’adapter sa position, en s’appuyant sur la résolution du Sénat belge afin que la Commission accepte les demandes légitimes des pays ACP de prolongation des négociations", indiquent les ONG.

Les pétitions récoltées en Belgique s’additionnent à celles récoltées en France et au Luxembourg. Elles demandent que la Commission cesse d’annoncer que la priorité des APE est l’intégration régionale "alors qu’elle impose un rythme de négociation qui empêche une intégration effective. Comment demander aux pays ACP de réaliser en 5 ans ce que l’Europe construit depuis plus de 40 ans? Les pays ACP doivent pouvoir décider eux-mêmes et en temps voulu de leur rythme de libéralisation", revendiquent les deux coupoles d’ONG belges (CNCD-11.11.11 et 11.11.11), ainsi que SOS Faim et Oxfam-Solidarité.

source: 7sur7