Singapour s’apprête à signer un accord de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 78.4 kb

RT | 11 septembre 2019

Singapour s’apprête à signer un accord de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique

La riche cité-Etat d’Asie du Sud-Est s’apprête à rejoindre l’espace de libre-échange en pleine expansion mené par la Russie depuis 2015.

La cité-Etat de Singapour devrait signer un accord de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique (UEE) menée par la Russie le mois prochain, selon des informations révélées à RT par le vice-ministre russe du Développement économique.
Lire aussi
Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh (arrière-g.), Sergueï Koudriachov, directeur général de Zaroubejneft (avant-g.) et Mohammad Iravani PDG de Dana energy (devant-d.) signent un accord de coopération pétrolière à Téhéran, le 14 mars 2018 (illustration). L’Iran rejoint la Russie dans la zone de libre-échange eurasiatique

Dans une interview accordée à RT lors du Forum économique de l’Est, Timour Maximov a fait savoir que les négociations avec Singapour sur l’accord de libre-échange étaient achevées.

«Une réunion du Conseil économique eurasiatique est prévue pour le 1er octobre, le document [accord de libre-échange] devrait alors être signé», a déclaré le responsable.

Il a ajouté que les parties travaillaient également à des accords similaires sur l’investissement et les services, qui devraient être finalisés avant la fin de l’année. Un document complet sur la libre circulation des biens, des services et des capitaux devrait être signé en 2020, selon Timour Maximov.

Singapour va donc rejoindre la communauté grandissante des partenaires économiques de l’UEE. Plusieurs autres pays, dont la Chine, l’Iran, le Vietnam et Cuba, pratiquent déjà le libre-échange avec le bloc. Israël, l’Egypte et l’Inde envisagent également de rejoindre la zone de libre-échange avec l’UEE. Un total de plus de 50 pays ont déjà manifesté leur intérêt pour la coopération avec ce bloc.

L’UEE, a été créée début 2015 et compte actuellement cinq Etats membres de plein droit : la Russie, l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan et le Kirghizistan. Le produit intérieur brut (PIB) de l’UEE dépassait les 1 900 milliards de dollars à la fin 2008 et a connu une croissance moyenne de 1% au au cours du seul premier trimestre 2019.

La cité-Etat de Singapour, située entre la Malaisie au Nord et l’Indonésie au sud, compte six millions d’habitants qui y jouissent du 3e PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat le plus élevé au monde, après le Qatar et le Luxembourg.

keywords:
source: RT