Washington accuse le Guatemala de violer un accord commercial

Reuters | 30 juillet 2010

Washington accuse le Guatemala de violer un accord commercial

Les Etats-Unis ont accusé vendredi le Guatemala de violer des dispositions sur la protection des travailleurs contenues dans un accord de libre échange qui les lie.

Le représentant américain au Commerce, Ron Kirk, a déclaré que Washington engagerait une action qui pourrait déboucher sur des sanctions commerciales.

Cette annonce intervient alors que le président Barack Obama se heurte à une forte résistance des démocrates, en particulier dans des Etats tels que la Pennsylvanie et l’Ohio où les syndicats sont puissants, à son projet de conclure des accords de libre échange avec la Corée du Sud, la Colombie et Panama.

Un récent rapport de la Confédération internationale des syndicats citait la Colombie comme le pays le plus dangereux pour les travailleurs, avec 48 meurtres en 2009, dont 22 dirigeants syndicaux. Le Guatemala venait immédiatement après, avec 16 morts, suivi du Honduras, avec 12 morts.

Ces deux pays appartiennent à l’accord de libre échange ne question, Etats-Unis-République dominicaine-Amérique centrale (Cafta). Cet accord est celui qui a été le plus controversé sous la présidence de George W. Bush, et il n’a été que récemment approuvé par le Congrès.

source: Reuters