bilaterals.org logo
bilaterals.org logo
   

La Tunisie déposera les instruments de ratification de son association à la ZLECAF

JPEG - 169.1 KB

African Manager | 14 octobre 2020

La Tunisie déposera les instruments de ratification de son association à la ZLECAF

« Les instruments de ratification par la Tunisie de la convention de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) ont été signés par le Président de la République et devraient être déposés dans les prochains jours à la Commission de l’Union Africaine (UA) » , a indiqué mercredi, le Directeur de la Coopération avec les pays africains et l’Union Africaine, Chaouki Jaballi.

La Tunisie, qui a ratifié, le 22 juillet 2020, la convention relative à la ZLECAF, prépare actuellement, en collaboration avec la CEA (burau de Afrique du Nord), la stratégie nationale relative à la mise en œuvre de cette convention, a-t-il ajouté, lors d’un webinaire sur le thème : « la ZLECAF et l’atténuation de l’impact de la pandémie de la Covid19 sur les stratégies commerciales en Afrique du Nord » .

Le responsable tunisien a, cependant, émis des doutes quant la mise en œuvre de la ZLECAF, par tous les pays africains le 1er janvier 2021, précisant que le respect de cette date sera difficile en raison de la propagation du coronavirus et des difficultés techniques et opérationnelles qui marquent les négociations.

A cet égard, il a appelé, les pays concernées à entamer les pourparlers relatifs à la digitalisation et le commerce électronique prévus pour la phase 3 de la ZLECAF, dés l’engagement de la deuxième phase.

Entrée en vigueur depuis le 30 mai 2019, la ZLECAF doit couvrir un marché de 1,2 milliard de personnes représentant un produit intérieur brut (PIB) de 2500 milliards de dollars.

Selon la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la mise en œuvre de la ZLECAF pourrait accroître le commerce intra-africain de 52,3 % en éliminant les droits de douane à l’importation, et le doubler si les obstacles non tarifaires sont réduits.

Selon CEA, la ZLECAF devrait jouer un rôle significatif dans le redémarrage des économies africaines, en réduisant la fragmentation des marchés africains et en soutenant, à moyen et long terme, les stratégies nationales de développement outre le renforcement de la capacité de résilience des pays aux chocs futurs.

Le webinaire sur la ZLECAF, organisé à l’initiative du Bureau de l’Afrique du Nord de la Commission Economique pour l’Afrique(CEA), a réuni pour la première fois les représentants des ministères du commerce, des secteurs privés et de la sphère académique en Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie dans de débattre de l’impact de la pandémie sur leurs économies.

Il vise, en outre, à promouvoir les connaissances en créant un espace de partage des expériences sur diverses stratégies commerciales nationales adoptées par les Etats de d’Afrique du Nord pour faire face à la pandémie de COVID-19.


 Fuente: African Manager