Au Sénégal, les produits agricoles non encore impactés par la Zone de libre échange

JPEG - 63.8 ko

Commodafrica | 19 juillet 2018

Au Sénégal, les produits agricoles non encore impactés par la Zone de libre échange

Visiblement, les produits agricoles ne figurent pas dans le premier lot des secteurs économiques qui feront l’objet d’une libéralisation au Sénégal dans le cadre de la mise en place de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Le Secrétaire général du ministère du Commerce, de la consommation, du secteur informel et des PME , Makhtar Lah, l’a annoncé lors de la réunion des acteurs économiques sénégalais qui planchent actuellement sur les aspects techniques du processus, réunion qui a démarré mardi et s’achèvera vendredi, rapporte Financial Afrik.En effet, les cinq secteurs prioritaires sont les services financiers, les transports, le voyage, les services fournis aux entreprisses et celui de la communication.

Lors de cette réunion, l’accent est mis sur les règles d’origine, un élément clef pour harmoniser la tarification des différents produits échangés dans cette zone. "Cela permet aux pays membres, s’ils veulent fabriquer un produit, d’accorder la priorité aux matières premières disponibles à l’échelle régionale avant d’importer", explique encore Financial Afrik.

Les chefs d’états africains ont récemment adopté les annexes au Protocole sur le commerce des marchandises, le règlement des différends et la liste des secteurs prioritaires sur le commerce des services. Chaque Etat membre doit maintenant choisir sa liste de produits à libéraliser à 90%, conformément à son appartenance à un espace économique.

source: Commodafrica