bilaterals.org logo
bilaterals.org logo

peuples indigènes


Les indigènes du Brésil appellent le Parlement européen à ne pas ratifier l’accord de libre-échange avec le Mercosur
Une délégation de chefs indigènes brésiliens visitent 12 pays européens dans le but de sensibiliser sur la déforestation en Amazonie et sur les violations des droits humains au Brésil.
Des autochtones brésiliens dénoncent l’accord AELE-Mercosur
Des délégués d’autochtones du Brésil ont réclamé le respect des droits humains et la protection de l’environnement. Ils ont mis en garde contre l’accord de libre-échange entre l’AELE et le Mercosur.
Un tribunal du CIRDI accueille l’exception d’illégalité du Panama dans la réalisation d’un investissement dans un projet touristique situé dans une zone autochtone
Un groupe d’investisseurs néerlandais et costariciens a perdu une bataille juridique contre le Panama sous l’égide d’un tribunal du CIRDI.
Malgré la destruction de l’Amazonie, les dirigeants européens négocient un traité commercial avec le Brésil
Les discussions entre l’Union européenne et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay), ouvertes il y a 20 ans, pourraient aboutir cette semaine à un vaste accord de libre-échange. Mais plus de 340 organisations appellent les présidents des institutions européennes, en amont de la réunion des ministres des affaires étrangères, à interrompre immédiatement ces négociations commerciales.
Plus de 340 organisations appellent l’Union européenne à interrompre immédiatement les négociations commerciales avec le Brésil
Dans une lettre ouverte, plus de 340 organisations de la société civile - dont plus de 30 françaises - appellent l’Union européenne à mettre immédiatement un terme aux négociations pour un accord de libre-échange avec le Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay) en raison de la détérioration des droits humains et de la situation écologique au Brésil.
ALÉNA : les Autochtones revendiquent leurs droits
L’inclusion d’un chapitre sur les Autochtones dans un nouvel Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) pourrait nécessiter l’appui des différentes communautés autochtones aux États-Unis et au Canada, selon le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde.
Non au Traité de Libre Échange avec l’Union européenne !
L’UE encourage la désintégration de la Communauté Andine, dit la CAOI
Amérique centrale - L’accord de libre-échange ouvre le chemin à la biopiraterie
Une partie du patrimoine indien est en train de se convertir en propriété intellectuelle de compagnies nord-américaines.